Eau et assainissement

Syndicat intercommunal de l’eau et de l’assainissement chazelles-sur-lyon / viricelles

Les compétences

Eau potable :

L’eau provenant des sources  et du ruisseau de La Gimond est stockée dans un barrage de 343.000 M3 et 5 hectares, sur les communes de Grézieu-le-Marché, Aveize et Pomeys.  Tout le bassin versant (292 ha) est classé en Zone Soumise à Contraintes Environnementales et fait l’objet d’une surveillance accrue en ce qui concerne les pesticides et les nitrates.

L’eau brute est acheminée gravitairement à la station de traitement par une colonne de 5km. Elle a été totalement renouvelée de 2012 à 2018. L’eau est ensuite traitée par la station rue Marius Venet, stockée dans deux réservoirs souterrains, puis acheminée chez les abonnés via 71 km de canalisations. Des analyses sont assurées quotidiennement par le personnel syndical, et l’Agence Régionale de Santé procède plusieurs fois par mois à des prélèvements en eau brute et en eau traitée pour des analyses plus approfondies (microbiologie, bactériologie, pesticides, nitrates, métaux lourds, radio-activité,…).

Une interconnexion avec l’eau de SUEZ, en provenance de la nappe alluviale de Grigny,  permet une alimentation en secours, et une desserte partielle du Syndicat du Val d’Anzieu.

Eaux usées :

Les eaux usées sont collectées par un réseau de canalisations unitaires, et de plus en plus séparatives (en séparant les eaux pluviales dans une colonne particulière).

Deux stations traitent ces effluents :

  • station principale de La Gare, à Viricelles, avec un système de boues activées, traitement, séchage dans des serres solaires, évacuations des boues sèches à des fins de compostage, et rejet de l’eau épurée en milieu naturel ;
  • station secondaire de la Charantaine, avec un système de filtres plantés de roseaux.
  • Une troisième station est en cours de construction au lieu-dit Pierres-Charves, également avec filtres à roseaux, et avec traitement du phosphore et des nitrates avant rejet.

Eaux pluviales :

Ce sont les eaux récoltées dans les canalisations séparatives et stockées dans des bassins de rétention puis rejetées avec temporisation au milieu naturel – Bassin des Calles, et bientôt bassin de Pierres Charves.

Le personnel

Quatre techniciens travaillent dans ces différents services, assurant une astreinte 24H/ 24H.   Ils assurent :

  • pour l’eau potable : la surveillance du barrage, la potabilisation de l’eau brute, la maintenance de la station, les analyses, l’entretien et la gestion des canalisations de desserte aux usagers, la réparation des fuites, la relève des compteurs chaque semestre (3 300 compteurs)
  • pour l’assainissement : la maintenance de la station de la Gare et de celle de la Charantaine, ainsi que des sept stations de refoulement ; les analyses d’eaux et d’effluents, le fonctionnement des serres solaires et l’entretien des 78 km de canalisations unitaires ou séparatives, le suivi des travaux réalisés sur les deux communes.

Un contrôleur de travaux initie et surveille les marchés de travaux passés avec les entreprises.

Les services administratifs assurent la facturation, la comptabilité, les appels d’offres et le suivi des marchés publics, l’administration générale.

Pour toutes questions, n’hésitez pas à contacter :

Service Eau et Assanissement
12 rue Armand Bazin
42140 CHAZELLES-SUR-LYON
 : 04 77 54 99 50
: siea@chazelles-sur-lyon.fr


Facturation :
 : sieafactu@chazelles-sur-lyon.fr

En cas de changement d’adresse, merci de compléter le formulaire (Changement compteur eau) et le retourner par e-mail à : sieafactu@chazelles-sur-lyon.fr

La qualité de votre eau

Télécharger la fiche diagnostic qui présente la qualité de l’eau que vous consommez à Chazelles-sur-Lyon

STOP aux lingettes dans les toilettes !

Les lingettes, comme les autres objets susceptibles de constituer des fils qui ne sont pas très rapidement solubles ou biodégradables (sacs plastiques, serviettes hygiéniques, cotons tiges, morceaux de tissus, etc.), posent de multiples problèmes : obstruction des réseaux de petit et moyen diamètre, y compris dans les immeubles ; mise en panne des pompes et des organes mobiles. Au-delà des coûts induits par ces dysfonctionnements, les conséquences peuvent être importantes en termes de confort (mauvaises odeurs, impossibilité d’évacuation des effluents, débordements,..), d’environnement et même de santé publique (dégagement de gaz toxiques ou explosifs).

C’est pour cela que nous vous demandons de prendre des précautions en ne jetant pas de lingettes, gants, cotons ou autres matières indésirables dans vos toilettes !

Merci de votre compréhension pour le bien de tous !

Votre navigateur est dépassé !

Mettez à jour votre navigateur pour voir ce site internet correctement. Mettre à jour mon navigateur

×