• Voeux 2019

RECHERCHE

COMPTE FAMILLE

Afin d'accéder à notre service, veuillez vous identifier.

Identifiant :
Mot de passe :

ACCUEIL > ENVIRONNEMENT > Zéro phytosanitaires dans les jardins en 2019...
imprimer

Zéro phytosanitaires dans les jardins en 2019

Depuis le 1er janvier 2017, votre commune, comme les autres collectivités publiques, ne peut plus utiliser ou faire utiliser des pesticides pour l’entretien des espaces verts, des forêts ou des promenades accessibles au public, ainsi que pour le désherbage des voiries.

Cette nouvelle réglementation a obligé la commune à repenser l’entretien de ses espaces car le désherbage sans pesticides nécessite beaucoup plus de temps : passages plus fréquents, changement de matériel, désherbage par zones prioritaires…

Ainsi, aujourd’hui, la perception des espaces de la commune peut paraître différente du fait de la présence plus fréquente de végétation dans certains secteurs.

L’usage de techniques alternatives (débroussailleuse, désherbeur thermique ou mécanique) n’est pas destiné à éliminer définitivement toutes les herbes, mais bien à limiter et à repousser leur pousse et leur installation sur certains espaces.

En 2019, chaque particulier utilisateur de pesticides sera aussi concerné par cette loi.

En effet, la commercialisation et la détention de produits phytosanitaires à usage non professionnel seront interdites à partir du 1er janvier 2019 (sauf pour les produits de biocontrôle, qualifiés à faible risque ou dont l’usage est autorisé dans le cadre de l’agriculture biologique).

Le biocontrôle est un ensemble de méthodes de protection des végétaux basé sur l’utilisation de mécanismes naturels.

On pense immédiatement à la coccinelle qui se nourrit de pucerons. Mais il existe aujourd’hui une vaste gamme de méthodes de biocontrôle (piégeage, utilisation de bactéries, décoctions « maison » comme les purins d’orties par exemple.

Comme pour les espaces publics, vous allez devoir avoir une approche différente de votre jardin et de votre propriété et laisser la part belle à plus de biodiversité en repensant vos aménagements, en laissant plus de végétation propice aux auxiliaires… De nombreuses espèces sont là pour nous aider (insectes, oiseaux, hérissons, plantes…), il suffit parfois de leur donner la possibilité de venir dans nos jardins.

Demain, l’entretien des espaces publics et privés vont répondre aux mêmes besoins et vont être basés sur les mêmes approches, alors si vous voyez parfois des herbes sur les espaces publics, vous pouvez soit les tolérer, soit aider à leur entretien, mais pensez aussi qu’elles peuvent être utiles.

Pour vous aider à jardiner sans pesticides :
http://www.frapna-zeropesticide.fr/amateurs/
http://www.jardiner-autrement.fr/

Retour